Où observer les iguanes péyi aux Antilles françaises ? 

Les iguanes péyi sont en forte régression dans leur aire d'origine : l'archipel des petites Antilles. Cependant, sur les îles des Antilles françaises il reste encore quelques endroits où nous avons la chance de pouvoir de les observer.

Depuis les années 1960, l'iguane rayé (ou iguane commun) a été introduit dans les Antilles françaises, cette espèce est la principale menace de l'iguane péyi (>voirL'iguane rayé, un envahisseur<).

 

Si vous observez un iguane rayé sur l'une de ces localisations, signalez-le : 

Martinique

À la Martinique, il reste deux populations : une population dans les forêts humides du Nord, où la végétation est abondante et les iguanes difficiles à observer; et une population dans la forêt sèche de l'îlet Chancel, où les iguanes sont faciles à observer. L'îlet Chancel est privatisé, seul l'accès aux ruines et à la plage du Trapèze sont autorisés. Différents prestataires ou loueurs vous proposeront d'y accéder. Les habitats et la faune sauvage de l'îlet Chancel est protégée par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) depuis 2005.

Veillez à ne pas jeter de déchets, nourrir les iguanes et fumer sur l'îlet. 

 

Guadeloupe

Dans l'archipel de Guadeloupe, vous pouvez observer des iguanes péyi dans la Réserve Naturelle des îlets de Petite Terre et à la Désirade. La Réserve Naturelle de Petite Terre abrite la plus importante population d'iguanes des petites Antilles. 

À noter que seule Terre de Bas peut s’explorer, de façon strictement réglementée, à l’aide du sentier pédagogique. L’îlet Terre de Haut, lui, n’est accessible qu’aux scientifiques et aux gardiens de la réserve de Petite Terre.

Veillez à ne pas jeter de déchets, nourrir les iguanes et fumer sur ces îlets. 

 

Les bonnes pratiques d'observation

L'iguane des Petites Antilles ou iguane péyi est un des animaux les plus menacés au monde.

Il est donc nécessaire d'appliquer des bonnes pratiques d'observation afin de respecter les besoins et l'espace vital de cette espèce sauvage protégée et menacée.

Pour une observation respectueuse, veillez à :

  • Gardez vos distances avec les iguanes

  • Ne poursuivez pas les iguanes

  • Ne bougez pas les arbres pour les faire se déplacer

  • Ne les nourrissez pas, les iguanes trouvent toutes les ressources nécessaire dans leur environnement

Les iguanes des petites Antilles sont des animaux sauvages protégées par la loi, leur manipulation ou dérangement est puni d'une peine maximale allant jusqu'à 150 000 euros d'amende et 3 ans de prison.

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook

© Copyright - Réseau iguane des petites Antilles 2020