Rechercher

[Connaissance] #971 Actualisation de la liste rouge UICN en Guadeloupe.

La liste rouge nationale de l'UICN 2021 vient d'être actualisée !

L'occasion de connaitre l'état des espèces faunistique et floristique durant ces dernières années. Malheureusement pour l'iguane des petites Antilles les résultats ne sont pas aussi bon que l'on aimerai. En Guadeloupe, l'espèce est toujours catégorisée comme "En danger critique d'extinction - CR", et d'après les données récoltées sa tendance démographique est à la baisse...

Pour la Guadeloupe, les stratégies de conservations seront donc maintenues pour préserver les populations d'iguane des petites Antilles de l'archipel notamment sous les objectifs du Plan National d'Actions.


Qu'est ce que la liste rouge UICN ?


Les analyses réalisées dans le cadre de la Liste rouge nationale permettent de déterminer le risque de disparition pesant sur chacune des 574 espèces de Guadeloupe évaluées. L’état des lieux a concerné les mammifères, les oiseaux, les reptiles terrestres, les tortues marines, les amphibiens, les poissons et macro-crustacés d’eau douce, les mollusques terrestres et d’eau douce, les libellules et demoiselles, les papillons de jour, les abeilles, les mantes, les phasmes et les coléoptères longicornes et scarabéoïdes, soit tous les vertébrés à l’exception des poissons marins et une partie des invertébrés rencontrés en Guadeloupe. Le projet a été mené par le Comité français de l’UICN et l'UMS PatriNat (OFB-CNRS-MNHN), avec le soutien de la DEAL de Guadeloupe. Sa mise en œuvre a mobilisé les connaissances de nombreux spécialistes, qui ont apporté leur contribution à la phase préparatoire de compilation et de vérification des données, ainsi qu’à l’établissement des analyses préliminaires. Ces experts ont ensuite participé à la validation collégiale des résultats lors d’une série d’ateliers organisés en novembre 2020. Une catégorie a alors été attribuée à chacune des espèces selon la méthodologie de l'UICN. La phase finale a permis de consolider les résultats conformément au référentiel taxonomique national TaxRef.


L'état des lieu en Guadeloupe


Avec 12% d'endémisme parmi les espèces présentes la Guadeloupe apparait comme un territoire d'exception qui nécessite une attention particulière. Pour l'année 2021, les résultats des études faites sur la biodiversité ont montré que 15% des espèces seraient menacées sur les 574 espèces concernées par l'état des lieux fait dans le cadre de la Liste rouge nationale. Plus alarmant, cette étude dévoile qu'au total, 16 espèces ont déjà disparu, 85 sont menacées et 48 sont quasi menacées.


Les perspectives


Néanmoins, en parallèle de ces nouvelles compliquées les volontés acteurs du territoire sont regonflés à bloc. Cet état des lieux permettra de lever des fonds pour des projets de conservation ainsi que de mobiliser du personnel pour l'animation de ces projets.

Concernant l'iguane des petites Antilles, en Guadeloupe, le Plan National d'Actions autrement dit l'outil de préservation est reconduit pour 5 ans. De nombreux acteurs veilles également pour mettre tous les actions en place pour le protéger.


  • Pour en savoir sur place sur l'état des lieux de la liste rouge UICN

2021_UICN-OFB-MNHN_Liste rouge Faune Guadeloupe
.pdf
Download PDF • 6.57MB
2021_UICN-OFB-MNHN_Tableau syntétique de la liste rouge de Guadeloupex-liste-rouge-faune-d
.
Download • 1.31MB